L’anatomie d’un fonds de crédit primé

Introduction
L’anatomie d’un fonds de crédit primé

L’équipe d’investissement de Purpose Investments est honorée de remporter le prix 2020 des fonds spéculatifs canadiens pour la meilleure performance sur trois ans dans la catégorie axée sur le crédit. C’est la troisième année consécutive que nous ramenons du matériel des CHFA. Nous avons également eu l’honneur de recevoir d’autres nominations, dont celles de un, trois et cinq ans, et de un, trois et cinq ans de ratio Sharpe.

Trois années consécutives de récompenses sont une puissante affirmation du travail que nous accomplissons au nom de nos clients et investisseurs. Pendant la durée de vie du Fonds, nous avons respecté rigoureusement notre processus.

Au cours de la période de mesure allant de juin 2017 à juin 2020, le Fonds a enregistré un rendement de 19,3 % sur une base cumulative et de 6,06 % sur une base annuelle. Depuis sa création, en juin 2014, jusqu'en septembre 2020, le Fonds a affiché un rendement cumulatif de 69 % et un rendement annualisé de 8,6 %, soit trois périodes de ralentissement, dont 2015, 2018 et 2020. Le Fonds n’a enregistré aucun rendement négatif au cours d’une année civile.

Nous savons que les rendements des investissements sont importants pour les clients, mais la manière dont ces rendements sont générés et dont le risque est géré est également cruciale. Nous sommes des investisseurs fondamentaux, à rendement absolu, qui effectuent des recherches approfondies sur nos investissements et nos thèmes. Nos connaissances sont le fruit de décennies d’expérience à travers de multiples cycles et d’innombrables réunions de plongée et visites de sites avec la direction de l’entreprise. Nous croyons que les prêteurs peuvent investir comme les prêteurs, ce qui comprend la confirmation des détails sur le terrain.

En tant qu’investisseurs, nous faisons beaucoup de travail pour que le rapport risque/rendement ait un sens pour nos clients. Nous faisons cela avec chaque décision d’investissement. Et nous le faisons en appliquant cette réflexion à l’ensemble de la structure du capital d’un investissement potentiel.

En raison de cette discipline, nous pouvons affirmer avec confiance que nous prenons beaucoup moins de risques que les investisseurs dans le cadre de stratégies d’actions typiques. Mais les chiffres montrent que cette approche moins risquée n’entrave pas les rendements. Notre stratégie de rendement absolu, centrée sur la dette d’entreprise, nous permet d’offrir des rendements comparables à ceux des actions avec beaucoup moins de risques.

Nous croyons fermement que l’approche fondamentale de notre équipe en matière de crédit est particulièrement pertinente aujourd'hui, alors que nous nous tournons vers 2021 et au-delà. La pandémie COVID-19 a mis tous les investisseurs dans l’embarras, mais elle nous permet aussi de revoir notre stratégie. Lorsque nous regardons l’horizon, nous sommes encore plus clairs dans la croyance en notre approche.

Les taux d’intérêt mondiaux sont à leur plus bas niveau de l’histoire de l’humanité. Ce n’est pas une exagération. Les titres à revenu fixe traditionnels, tels que les obligations d’État et les titres de créance d’entreprises bénéficiant d’une notation de crédit élevée, ont bénéficié d’un marché haussier pendant 40 ans, les taux d’intérêt ayant baissé et tiré les rendements des investissements à terme de cette classe d’actifs. D’ici là, les rendements obligataires négatifs à l’échelle mondiale et les rendements près de zéro au Canada et aux États-Unis ont, au mieux, freiné le rendement des investisseurs. Les épargnants sont exposés à un risque de capital important si les taux d’intérêt suivent l’autre voie.

Soit dit en passant, la situation actuelle est due au fait que les banques centrales du monde entier, y compris la Banque de réserve fédérale américaine et la Banque du Canada. Les banques centrales ont agi de concert pour ramener les taux d’intérêt à court terme à zéro ou moins. Ils ont utilisé des mesures d’assouplissement quantitatif pour réduire les taux d’intérêt à long terme en achetant des obligations à long terme. La hausse des prix des obligations entraîne une baisse des rendements obligataires, une réalité particulièrement difficile pour les retraités et les épargnants.

Il n’y a plus ce genre de taux de rendement sans risque et, de toute évidence, aucune chose comme le revenu sans risque. Dans ce contexte, les investissements alternatifs à revenu fixe, comme le Purpose Credit Opportunities Fund, sont des outils essentiels pour atteindre les objectifs d’investissement à long terme.

La notion d’investissement fondamental axé sur la recherche peut sembler désuète à certains de nos jours. Nous pensons que nos résultats parlent d’eux-mêmes et montrent clairement que notre approche est non seulement pertinente, mais importante pour obtenir des résultats.

Sur un plan personnel, mes modèles d’investissement sont pour la plupart des personnes qui ne sont plus aussi souvent mentionnées dans la presse. Vous avez plus de chances d’entendre parler du dernier Bitcoin zillionaire, du directeur de la SPAC ou de l’épargnant en actions technologiques. Mais certains de mes tomes d’investissement les plus révolus proviennent de célèbres investisseurs à long terme, tels que Peter Lynch, Warren Buffett et Howard Marks. Les dissections de stratégies de boom/bus, notamment When Genius Failed de Roger Lowenstein et House of Cards de William Cohan ont également été une source d’inspiration. Les personnes avec lesquelles j’ai travaillé directement ont également joué un rôle crucial.

Je tiens à remercier vivement les investisseurs prospères avec qui j’ai eu des liens au cours de mon séjour chez Bear Stearns dans les années 2000 et, par la suite, à titre d’investisseur principal chez Cobalt Capital, le fonds de couverture établi à New York a changé de bureau de famille.

Cobalt est dirigé par Wayne Cooperman, un investisseur très prospère. L’un de ses mantras est « arriver à la ligne d’arrivée », qui décrit le moment où la diligence raisonnable pèse suffisamment le risque et la récompense. Le résultat est une conviction dans la thèse d’investissement.

Le concept semble évident, mais il doit être ancré dans le processus et la culture d’une équipe pour que les performances à long terme soient bénéfiques. Une fois de plus, les Canadian Hedge Fund Awards ont validé notre cadre.

— Sandy Liang, CFA, MBA est le gestionnaire de portefeuille principal du Fonds Occasions de crédit Purpose. Il gère également le Fonds de rendement stratégique Purpose et le Fonds canadien d’actions privilégiées Purpose.


Toutes les donnÈes proviennent de Bloomberg, ‡ moins d'indication contraire.

Le contenu de ce document est fourni ‡ titre informatif seulement et ne constitue pas une offre de vente des titres dÈcrits aux prÈsentes, ni une recommandation ou une sollicitation ‡ acheter, dÈtenir ou vendre líun de ces titres. Les renseignements ne constituent pas des conseils de placement et ne sont pas adaptÈs aux besoins ou ‡ la situation des investisseurs.

Líinformation contenue dans ce document ne constitue pas et ne doit en aucun cas Ítre interprÈtÈe comme une notice díoffre, un prospectus, une publicitÈ ou un appel public ‡ líÈpargne de titres.

Aucune commission de valeurs mobiliËres ou autoritÈ rÈglementaire semblable nía examinÈ ce document, et quiconque donne ‡ entendre le contraire commet une infraction. Les renseignements qui figurent dans ce document sont jugÈs exacts et fiables, mais nous ne pouvons pas garantir quíils sont complets ou ‡ jour en tout temps. Les renseignements fournis peuvent Ítre modifiÈs sans prÈavis et ni Purpose Investments Inc. ni les membres de son groupe ne seront tenus responsables des inexactitudes dans les renseignements prÈsentÈs.

Un placement dans un fonds díinvestissement peut donner lieu ‡ des commissions, ‡ des commissions de suivi, ‡ des frais de gestion et ‡ díautres frais. Veuillez lire le prospectus avant díinvestir. Si les titres sont achetÈs ou vendus sur un marchÈ boursier, vous pourriez payer plus ou recevoir moins que leur valeur liquidative courante. Le taux de rendement indiquÈ est le taux de rendement total composÈ annuel historique, y compris les fluctuations de la valeur des actions ou des parts et le rÈinvestissement de toutes les distributions, et ne tient pas compte des frais díacquisition, de rachat ou de distribution ou des frais facultatifs ni de l'impÙt sur le revenu payable par un porteur de titres, lesquels rÈduiraient le rendement. Les fonds díinvestissement ne sont pas garantis, leur valeur fluctue frÈquemment et leur rendement passÈ peut ne pas se reproduire.

Author

Sandy Liang

Sandy Liang is a credit specialist with almost three decades of experience, including a managing director role at Bear, Stearns & Co.

View Comments
Next Post

Les marchés ont plus besoin de certitude qu’un vainqueur d’élection spécifique

Previous Post

Le moment est venu d’acheter Crypto - Voici pourquoi